Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer la page Email

Principe de fonctionnement

Exploiter le potentiel énergétique des toitures-terrasses

La puissance crête

Une installation de 1 kWc* produit environ 1000 kWh par an en France.
La production photovoltaïque varie selon :
  • L'ensoleillement géographique
  • L'inclinaison des modules
  • L'orientation du bâtiment et des modules
  • Le niveau de salissure du site...
*Puissance crête (c) : puissance instantanée théorique sous conditions

L'énergie photovoltaïque résulte de la transformation directe de la lumière du soleil en énergie électrique au moyen de cellules généralement à base de silicium, matériau semi-conducteur. Pour obtenir une puissance suffisante, les cellules photovoltaïques sont reliées entre elles et constituent le module ou panneau solaire.

En fonction de la puissance désirée, les panneaux eux-mêmes peuvent être assemblés pour constituer « un champ photovoltaïque ». Relié au récepteur sans autre élément, le panneau solaire fonctionne « au fil du soleil », c'est-à-dire que la puissance électrique fournie au récepteur est fonction de la puissance d'ensoleillement. Elle est donc à son maximum lorsque le soleil est au zénith et nulle la nuit.

Créant un courant continu transformé en courant alternatif par un ou plusieurs onduleurs avant d'être consommé ou injecté dans le réseau EDF, l'énergie produite par la centrale photovoltaïque est revendue à EDF à un tarif préférentiel fixé pour 20 ans.

Naturellement, les toitures sont des supports idéaux à la mise en œuvre de centrales photovoltaïques.


Principe de l’étanchéité photovoltaïque

Principe de l’étanchéité photovoltaïque